Bonjour, voici quelques rappels pour le contrôle du CST à effectuer à priori par le club.
Ce texte est une adaptation à notre sport des FAQ COVID, COVIDSafe et COVID Safe Ticket.
(le document au format pdf est téléchargable ici)

Qui est contrôlé et qui ne l'est pas?
Qui a le droit de contrôler mon CST? – Liste des personnes en charge du contrôle
Quels sont les documents qui peuvent être utilisés pour le contrôle des données d’identité?
Comment contrôler le CST?
Qui doit porter le masque?
Validité du CST
Types de test

Qui est contrôlé et qui ne l'est pas?

  • Le contrôle du CST est obligatoire pour toute activité sportive (entraînement, match officiel etc.), quel que soit le nombre de personnes présentes.
  • Le contrôle du CST s’applique aux "visiteurs" de 16 ans et plus. Les moins de 16 ans en sont donc dispensés.
  • Les encadrants bénévoles, moniteurs, entraîneurs, travailleurs, ainsi que les accompagnants (ex. : parent accompagnant un enfant et quittant ensuite l’infrastructure) sont dispensés du contrôle CST (mais portent le masque bien entendu !).

On entend par "encadrant": le staff des entraineurs, mais également les managers, officiels comme le marqueur, le délégué au terrain et l'arbitre, les responsables de club, les soigneurs, préparateurs physiques, etc.
Les arbitres ne doivent donc pas être contrôlés, mais ils portent le masque.
Un joueur qui est également entraîneur doit présenter un CST, même s'il en est dispensé en tant qu’entraîneur.

Qui a le droit de contrôler mon CST? – Liste des personnes en charge du contrôle

Le club a le droit de contrôler votre CST. Pour ce faire, il établira une liste de personnes habilitées à ce contrôle.
Les personnes en charge du contrôle du CST peuvent notamment être des bénévoles ou des stewards. Elles ne doivent pas nécessairement être assermentées.
Ces personnes seront autorisées à croiser le QR code et vos données d'identité. Aucun enregistrement de données n'est autorisé.
Il ne s’agit donc pas d’un contrôle d’accès, au sens de la loi sur la sécurité privée.
Il s’agit dans le cas présent d’une vérification de l’identité de la personne, comme elle peut se faire dans de nombreux autres secteurs (en cas de vente d’alcool, à la banque, à la poste, etc.).
La liste des personnes habilitées au contrôle du CST peut être évolutive, cependant il importe que les personnes qui contrôlent figurent bien sur cette liste en cas de contrôle.
La liste doit être tenue à disposition par le club en cas de contrôle.
Si le CST n'est pas en ordre (rouge) ou en cas de refus d'un visiteur de soumettre une preuve d'identité, l'organisateur est tenu de refuser l'accès aux personnes en question, et de faire appel aux forces de l'ordre si nécessaire.

Quels sont les documents qui peuvent être utilisés pour le contrôle des données d’identité?

Le contrôle des données d’identité s’effectue à partir de documents revêtant un caractère officiel, tels que la carte d’identité, un passeport ou le permis de conduire.
Tout autre document (abonnement de bus, de train, carte de vidéothèque, de bibliothèque, de casino, etc.) ne constitue pas une base suffisante pour ce contrôle.

Comment contrôler le CST?

Le club doit mettre en place les outils nécessaires au contrôle et établir la liste des personnes habilitées à effectuer ce contrôle (voir plus haut).
Seule l'application officielle CovidScanBE est autorisée pour scanner les certificats. Elle est disponible sous iOS (12.5) et Android (5).
Ces personnes auront l’autorisation de croiser le QR code du CST et les données d’identité des visiteurs ou des clients
Si le résultat de la lecture du CST est négatif (rouge), si l’identité du titulaire ne peut être vérifiée ou confirmée ou en cas de refus d’un visiteur de se soumettre au contrôle d’identité, l’organisateur se doit de refuser l’accès aux personnes concernées et peut faire appel aux forces de l’ordre si nécessaire.

Qui doit porter le masque?

Le CST étant utilisé dans l'infrastructure sportive, le port du masque ne sera plus obligatoire pour les personnes tenues de présenter un CST, à savoir les visiteurs.
Les personnes qui ne sont pas soumises au CST doivent continuer à porter le masque. Les jeunes entre 12 et 15 ans doivent donc porter le masque ainsi que l’organisateur, les officiels (comme les entraîneurs, le marqueur, le délégué au terrain ou l'arbitre) et les responsables de club qui ne sont pas soumis au CST.
Un coach, même en ordre de CST, ne peut pas le présenter spontanément pour éviter de porter son masque. Il devra le porter en toutes circonstances, comme l'arbitre et les autres personnes non soumises au contrôle du CST.
Pendant la pratique du sport le masque peut être enlevé.

Validité du CST

Pour que le CST soit valide, plusieurs alternatives sont proposées à savoir pouvoir justifier :

  • d’une vaccination complète de plus 14 jours quel que soit le vaccin. Le certificat est valable pendant un an, à compter du jour de la vaccination;
  • d’un certificat de rétablissement à partir du 11ème jour suivant un test positif et 180 jours après le test;
  • un certificat de test PCR négatif effectué dans les 48h (date et heure du prélèvement) ou un test antigénique (test rapide) négatif effectué dans les 24 h (date et heure du prélèvement). Attention, il ne s’agit pas ici, de l’autotest.

 Types de test

  • Le test covid-19 classique se fait au moyen d'un test PCR, qui détecte le matériel génétique du virus. Il s'agit du test le plus fiable, mais vous devez attendre le résultat jusqu'à ce que le prélèvement soit envoyé au labo pour y être analysé. Seul ce test donne droit à un certificat de rétablissement, pour autant que les autres conditions soient également remplies. Ce test permet aussi d'obtenir un certificat de test.
  • Les tests antigéniques (tests rapides) mesurent la présence de certaines protéines et ne doivent pas être analysés en labo. Ils peuvent être effectués et lus immédiatement par des professionnels de la santé, ce qui permet de connaître le résultat rapidement (généralement après 15 minutes). Les tests antigéniques rapides classiques peuvent uniquement être effectués par un professionnel de la santé. Depuis le 1er juillet 2021, ces tests donnent aussi droit à un certificat de test.
    Le club peut choisir de proposer un test rapide aux visiteurs en guise d’alternative. Ce test devra être un test rapide antigénique (TRA) approuvé effectué par un professionnel légalement autorisé. Le test prendra moins de 30 minutes.
  • Un résultat négatif vous donnera accès à la salle.
  • Les tests anticorps ou tests sérologiques rapides vérifient via une analyse sanguine si le patient possède des anticorps contre le covid-19. Le patient sait ainsi s'il a déjà été infecté par le passé. Ces tests ne donnent pas droit à un certificat.
  • Il existe aussi des tests antigéniques plus simples à réaliser soi-même, également appelés autotests. Ces tests ne donnent pas droit à un certificat.